Ils sont parmi nous !

La romance compte-t-elle seulement des femmes dans les rangs de ses lecteurs ? Je peux vous affirmer que non ! Il en est un, d’homme, qui est venu me parler un soir de juin (un matin pour lui). Il a commencé par « j’ai beaucoup aimé, mais… ». Il m’a eue sur le « mais » !
Le 25 octobre, il a maudit Amazon qui a considéré qu’il vivait vraiment trop loin de la métropole pour avoir le droit d’embarquer sur le Percival. Quand, enfin, il m’a lue, il a déclaré « j’ai adoré, mais… ». Autant dire qu’il a ravi mon coeur d’auteure !
Finalement, les hommes veillent et ne nous observent pas d’aussi loin qu’on le pense, perchées que nous sommes dans cette tour d’ivoire, où leurs avatars de papier parlent d’une voix chaude et grave avant, pendant, et après l’amour !
Merci <3
PS : Amazon, la Polynésie française, ce n’est pas tant le bout du monde que ça !

image
Voilà pour vous, même si c’est loin de compenser les n partages de photos d’éphèbes, des six derniers mois…

3 réflexions au sujet de « Ils sont parmi nous ! »

    1. Ils ne voient pas du tout la romance de cette façon ! Je me régale de leurs retours ! Ils voient ça comme un manuel (dans deux domaines !), et voient des choses que nous oublions. Ils remettent les pendules à l’heure, parfois. Merci Mathilde ! 😉

Laisser un commentaire