Il y a le ciel, le soleil et… l’océan Pacifique

J-7 ! Dans Résister, il y aura des avions, bien sûr, et de belles plages de sable fin propices au réchauffement. Des corps, et des cœurs ! Lisez plutôt…

734098__wallpapers-winter-background-tunnels-kauai-beach-backgrounds-hawaii_p

(…)

— Alors, ça en valait la peine ? demanda Andreas en se tournant vers moi.

— Oh que oui… murmurai-je en le suivant. Où sommes-nous ?

— À Kapua, sur les terres d’authentiques habitants de l’île. Le premier étage de la maison abrite la lune de miel de quelques chanceux.

— Lune de miel ? Vraiment ?

Dire que j’étais ravie était un doux euphémisme…

— Le nouvel Andreas, celui que tu voulais ! déclara-t-il en haussant les épaules.

— Et à quel point, Van Allen… Tu n’as pas idée…

Il fit soudain demi-tour et se jeta sur moi. Son pied faucha mes mollets et je tombai dans ses bras tandis qu’il nous faisait basculer en arrière pour m’allonger sur le sable, son torse plaqué contre ma poitrine, ses hanches clouant les miennes. Ses beaux yeux bleus s’étaient assombris.

Arghhhh… Et maintenant ?

— Snow, il va falloir arrêter de jouer, gronda-t-il en immobilisant mes poignets au-dessus de ma tête. Ou sinon…

Je vins à la rencontre de son entrejambe pour le provoquer.

— Ou sinon quoi ?

Il se pencha pour susurrer à mon oreille :

— Sinon, tu n’atteindras la maison qu’une fois que j’aurai pris ce qui me revient de droit.

Il fit passer une main sous mes reins et m’empoigna une fesse pour être plus explicite.

— Tu as tendance à prendre tes rêves pour des réalités…

— Tu crois ?

Il mordilla le lobe de mon oreille, et je gémis, prise à mon propre jeu.

— En plus, je ne vois pas de quoi tu parles  … mentis-je en enfouissant mon nez dans son cou.

— Parce que tu tiens à ce que je te rédige un rapport ? tonna-t-il en pétrissant mon cul plus fort.

J’aimais passionnément l’Andreas caractériel et torturé, mais je me liquéfiais aussi pour celui qui se comportait comme un homme des cavernes, et m’offrais volontiers sur sa peau de bête, en bénissant toutes ses fantaisies.

— Vous prendrez bien ce qui vous chante, Capitaine… haletai-je en cherchant ses lèvres. Comme toujours…

(…)

Battista Tarantini, Angels Editions – Tous droits réservés.
Above All T2 : Résister, à paraître le 25 octobre 2015.

Bannière FB

Rendez-vous dimanche prochain ! Merci pour votre fidélité sans faille !

4 réflexions au sujet de « Il y a le ciel, le soleil et… l’océan Pacifique »

  1. oh un extrait fait d’une passion pleine de tendresse ou une tendre passion à voir (et si c’est possible la preuve ^^) ça laisse encore rêveuse la tête dans les étoiles <3

Laisser un commentaire